1943 à MASSEUBE (Gers)

Le Centre d'hébergement oublié

(Mémorial de la Shoah/CDJC/coll. Cimade)

                  Le Camp     Les hébergés     La vie au camp     1944-1945    Les Espagnols     Documents     Album      Mémorial     Contact@     Plan du site       SAG                                

Le "Centre d’hébergement " de Masseube, construit au printemps 1940, était à l’origine destiné aux réfugiés du Nord et de l’Est de la France pendant la Drôle de guerre. En mars 1943, il était inutilisé et a été remis en service pour y regrouper des internés, en très grande majorité des Juifs allemands de Bade et de Palatinat expulsés le 22 octobre 1940. Ils provenaient de camps du sud de la France, de Nexon et Gurs principalement, où ils avaient échappé aux rafles de l’été 1942, et étaient pour la plupart âgés de plus de soixante ans. Aussi, en 1943, le camp de Masseube a pu être dénommé « camp de vieillards ». Après une vague de transferts vers d'autres camps au cours de l'été 1943, près de 200 de ces internés juifs d’Allemagne et d’Europe centrale y ont séjourné, les derniers jusqu’à la fin de l’année 1945, en compagnie de plusieurs dizaines d’Espagnols. De 1945 à 1948 le site est devenu un centre de regroupement d'internés, principalement espagnols, avant d'accueillir des colonies de vacances. (Cartes)

Du milieu du mois de mars au 1er juillet 1943, ce qu'il faut appeler un camp d'internement dépendait du ministère de l’Intérieur. Les nombreux policiers qui assuraient sa garde et sa gestion ont laissé une quantité d’archives suffisante pour permettre d’apporter un éclairage sur cette période, ce qui n’est pas tout à fait le cas des périodes suivantes, de juillet 1943 à la fin de l’année 1944 et surtout au-delà. Pour cette raison bon nombre d'informations ici réunies sur les conditions de vie dans le camp en sont inspirées.

Cette étude a été entreprise durant l'année scolaire 2006-2007 à l'Institut Saint-Christophe de Masseube avec le concours des élèves des classes de première et de terminale S dans le cadre de leur préparation à un voyage à Auschwitz organisé par le Mémorial de la Shoah de Paris et accompagné par André Kahn. Elle est poursuivie depuis 2008 par leur ancien professeur d'histoire.

Ce site réunit l'actuel état des connaissances sur ce sujet. Il est mis à jour au fur et à mesure de l'avancée de la recherche.

Ce travail est accompagné d'une publication de documents pour informer les chercheurs et permettre à la population de la localité et des environs de se réapproprier ce passé.

 
Partenaires : rencontre - vendre un bien immobilier