L' origine de ce document ne nous est pas connue

L’Union Générale des Israélites de France
4, place de la Liberté
AUCH (Gers)

Rapport

Transfert du Camp de Nexon
à Masseube

à l’U.G.I.F. 5°direction
3° section « Commission des Camps »
1, avenue Napoléon
GAP (Hautes-Alpes)

Le 20 mars 1943

Messieurs,

Nous avons l’honneur de vous accuser réception :

1°) De votre madat-carte de Frs : 30.000 (Trente mille frs) à titre de subvention pour les personnes transférées du Camp de Nexon à Masseube,

2°) De votre lettre à nous-même, du 17 mars courant et

3°) Du décalque de votre lettre du 17 mars courant à M. le Secrétaire-Général de la 5° Direction, 2° Section à Limoges.

M. FRIDMAN s’est rendu à MASSEUBE et s’est mis immédiatement en rapport avec les autorités. Il fut aimablement reçu par M. le Directeur du Camp qui lui remettra incessamment la liste des hébergés du Camp de MASSEUBE et qui lui a exprimé sa satisfaction s’il constatait que la majorité des secours octroyés serait en nourriture vu qu’il n’y a pas encore de cantine installée dans le camp.

Pour le moment, il y a à MASSEUBE, un effectif de 200 à 220 personnes à qui nous avons alloué un premier secours immédiat. Cet effectif atteindra d’ici la semaine prochaine, le chiffre de 450 à 500. Les Israélites sont dans une proportion de 80 %.

Ce Camp est très bien aménagé. Les baraques sont propres, aérées et confortables. L’eau potable y est installée. Il existe en outre un service médical bien agencé.

Nous pourrons dans le commerce local, trouver facilement de quoi alimenter les hébergés du Centre de Masseube. D’ailleurs M. FRIDMAN s’est déjà occupé dans ce sens à l’effet de soulager aussi promptement que possible nos assistés.

Nous vous prions de nous documenter sur la façon dont nous aurons à comptabiliser les secours aussi bien en espèces qu’en nature que nous distribuerons au Camp de Masseube.

Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Messieurs, l’expression de nos sentiments distingués. Le Secrétaire Général,

Signé : Fridman