A.D. Gers 1W617

MOUVEMENT NATIONAL CONTRE LE RACISME

REGION PROVENCE

Marseille le 21 août 1945,
2 place de la Préfecture

A Monsieur le Préfet du Gers
Préfecture
AUCH (Gers)

Monsieur le Préfet,

C’est avec une réelle surprise, et une grande amertume que nous, patriotes et résistants, avons appris qu’il existe dans votre département, un camp de concentration où 100 juifs vivent dans un dénuement le plus complet. Si ces malheureux sont des condamnés de droit commun, leur place serait en prison ; mais il n’en est certainement pas ainsi, cela semble plutôt être une décision administrative.

Alors que partout en France et principalement notre mouvement, s’élève contre les bagnes nazis, nous ne permettrons pas qu’il existe en France libérée un bagne du même genre. Nous serions heureux, Monsieur le Préfet si vous vouliez bien nous faire l’honneur de nous donner le plus tôt possible, une réponse qui nous éclairerait sur cette lamentable situation.

Mais en attendant, nous faisons appel à votre humanité et votre esprit de justice, pour que le sort de ces malheureux soit amélioré, tant qu’en nourriture, qu’en logement (sic). Nous sommes certains que d’ici peu, nous apprendrons la libération de ces malheureux.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de notre respectueuse considération.

Au nom du Comité Régional,

Le Secrétaire Général Adjoint

(Signature illisible)